Document detail

Barry A, Barden O’Fallon J, Hazerjian J, Brodish P (2015) 


La Guinée a été le point zéro de la flambée récente de la maladie à virus Ebola. Le taux de mortalité attribuée à Ebola en Guinée était de 66 %, nettement plus élevé que les taux des deux autres pays ouest-africains les plus affectés : la Sierra Leone (32 %) et le Liberia (45 %). Face à la fermeture des cliniques, aux patients qui évitent les établissements sanitaires de peur de contracter Ebola et aux patients présentant des symptômes semblables à ceux d’Ebola qu’on renvoie chez eux, les experts en matière de santé s’inquiètent que d’autres maladies, telles que le paludisme, la pneumonie et la fièvre typhoïde, ne seront pas soignées, et que des soins de routine comme ceux qui favorisent la santé maternelle et infantile ne seront pas fournis.

Guinea,  Ebola,  Reproductive Health,  Maternal Health,  Neonatal,