Sort by:

select Language:



Soins de supports optimisés pour la maladie à virus Ebola

Organisation Mondiale de la Santé OMS, (2019)


Procédures de gestion clinique standard. La maladie à virus Ebola (MVE) est une maladie multisystémique potentiellement mortelle qui entraîne souvent une hypovolémie, une acidose métabolique, une hypoglycémie et une défaillance multi-viscérale. L'épidémie prolongée de MVE en Afrique de l'Ouest en 2013-2016 a permis une évolution dans le domaine des soins telle qu'à la fin de l'épidémie, de nombreux patients ont pu recevoir des soins de support individualisés et optimisés, dont la réanimation hydro-électrolytique, le contrôle des symptômes, la surveillance biologique en laboratoire et au chevet de la glycémie et des électrolytes, la prise en charge des défaillances d’organe, ainsi que la détection et le traitement rapides des co-infections, contribuant ainsi à une réduction de la mortalité. Toutefois, le niveau des soins varie considérablement d'un centre de traitement Ebola (CTE) à l'autre, au cours de la même épidémie, ainsi que d’une épidémie à l’autre
https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/3...


Protocoles opérationnels normalisés EBOLA

République du Sénégal, Ministère de la Santé et de l'Action sociale, Centre des Opérations d'Urgence Sanitaire, (2015)


Original file: 30 MB
http://www.cousenegal.sn/wp-content/uploads/2016/0...


Prise en charge clinique des cas de fièvre hémorragique virale

World Health Organization, Regional Office for Africa;, (2016)


Guide de poche pour l’agent de santé en première ligne Ce guide s’intéresse plus particulièrement à certaines fièvres hémorragiques virales (FHV) Ebola, Marburg, FHCC, fièvre de Lassa [et Lujo] – qui surviennent en Afrique et risquent de donner lieu à une transmission interhumaine. Il ne traite pas de la prise en charge d’autres infections virales, comme la dengue, la fièvre de la vallée du Rift et la fièvre jaune, qui entraînent également des manifestations hémorragiques, mais pour lesquelles il n’y a pas de transmission directe d’une personne à une autre
http://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/27...


Maladie à virus Ebola pendant la grossesse: dépistage et prise en charge des cas d’Ebola, des contacts et des survivants

Organisation Mondiale de la Santé OMS, (2015)


Recommandations provisoires. Néanmoins, les femmes enceintes atteintes d’une maladie à virus Ebola évolutive et celles ayant survécu à une telle maladie sans perdre l’enfant à naître sont susceptibles de transmettre le virus pendant l’accouchement et/ou la prise en charge des éventuelles complications obstétricales
http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/187493/1/...


8 hits